** Lyla libocou **

Petit blog littéraire sans prétention, créé en septembre 2011 et qui a pour but de partager mes lectures avec vous, mes impressions, mais également élargir mes horizons livresques grâce à vous ;) "

vendredi

Absences

Absences, Alice Laplante
Editions Robert Laffont, 407 pages
Publié en 2013, traduit par Daphné Bernard
21 euros

4ème de couverture:
Amanda O'Toole, soixante-quinze ans, a été retrouvée morte à son domicile, amputée de quatre doigts de la main droite. La police soupçonne la voisine et amie d'Amanda, le docteur Jennifer White – chirurgien orthopédiste à la retraite – d'être l'auteur de ce meurtre. Mais Jennifer est atteinte de la maladie d'Alzheimer et ne sait pas elle-même si elle est coupable. Elle partageait une relation extrêmement intime avec Amanda, même si ces deux femmes énergiques et orgueilleuses avaient été aussi par moments des adversaires redoutables. Amanda entendait parfois régir la vie de son amie et, sous prétexte d'honnêteté, dévoiler certains secrets qui auraient dû rester enfouis, relatifs notamment au mari de Jennifer, James, avocat retors, décédé depuis peu. Sans enfant et marraine de Fiona, la fille de Jennifer, Amanda instaurait une rivalité et un rapport de forces constant avec son amie, plus brillante, plus gâtée qu'elle par la vie.
C'est la voix de Jennifer qui raconte cette amitié complexe et sa vie passée, de façon fragmentée, par des bribes, des souvenirs, des conversations, ou encore par le biais d'un journal qu'elle tient pour tenter de combattre la détérioration de son esprit et ou ses enfants et amis sont amenés à témoigner de temps à autre. Ils émergent également de ce brouillard de la conscience, tour à tour confuse et lucide, de Jennifer : Amanda, bien sûr, Fiona, mais aussi Mark, le fils de Jennifer, ambigu comme son père, ou encore Magdalena, la garde-malade dévouée mais qui a des secrets, elle aussi. Jennifer White finira-t-elle par retrouver dans sa mémoire malade des révélations sur le meurtre d'Amanda ? Est-ce elle qui l'a tuée et lui a ainsi mutilé la main ? Pour quelle raison ? Face à une personnalité aussi imprévisible et tourmentée, la vérité ne peut être simple.


Mon avis:

Je remercie la team de Livraddict ainsi que lles Editions Robert Laffont de m'avoir permis de découvrir ce livre.

L'histoire de ce livre est vraiment bien. On est dans la tête de Jennifer, atteinte d'Alzeihmer, on suit vraiment ses pensées, et on ne sait rien d'autres que ce qu'elle voit. En général, j'aime beaucoup ce genre de livres, car du fait que la narration n'est pas omniprésente, il s'en dégage un suspens et de l'action. Mais là, je n'ai aps accroché du début à la fin. Oui, la trame, le fond de l'histoire est bien, oui on se prend au jeu de cette maladie, mais non, ça ne m'a pas emporté.

Pourquoi? Peut-être simplement le fait de suivre cette maladie.....? Dans la mesure où on est dans la tête de Jennifer, on suit ses pensées, et donc forcément, ce n'est pas forcément cohérent, on finit par s'y perdre. Un moment, elle sait qui elle est, elle sait qu'elle est mère de deux enfants....et l'instant d'après, elle ne sait plus rien. Du coup, on est trimballé entre ces deux personnes, et j'ai vraiment fini par me perdre. Ca commence dès le départ. Aucune informations sur le narrateur, rien. Je ne comprenais vraiment rien à cette histoire. Je m'y suis accrochée, j'ai réussit à comprendre un peu mieux ce que l'auteur voulait nous envoyer, mais aucunes informations n'a réussit à passer le seuil de mes yeux. J'étais larguée dès le début, et au plus j'avançais, au plus j'étais larguée.
Le style de l'auteur est tout de même agréable. Dans le sens où on a un récit simple. En ce qui concerne le dialogue, c'est autre chose. Il n'y a pas de guillemets, c'est limite si ce n'est pas à la suite de la narration....seul de l'italique est présent, mais ce n'est franchement pas assez pour comprendre que c'est un dialogue, surtout quand l'italique intervient sur la réponse donnée et non sur le début du dialogue, obligée de revenir en arrière.....fin bref... cette méthode n'est peut-être pas un choix judicieux. Pour moi en tout cas, je ne savais jamais si quelqu'un parlait, si c'étaient simplement des pensées....allez, je le redis, je n'ai pas compris!! lol

J'ai apprécié le fond de l'histoire, l'idée du meurtre, l'idée de l'Alzeihmer, l'idée de la bonne vieille copine.... mais je suis franchement déçue de la façon dont ça a été écrit, tourné, je pense que du coup, ce n'est pas un roman accessible à tout lemonde. Et c'est bien dommage car mine de rien ce livre traite de cette maladie,et je pense que ça peut être un excellent point, et que ça aurait pu donner un roman, un thriller excellent.....dommage pour moi, je suis passée totalement à côté malgré ma persistance.... Allez, un dernier bon point, je l'ai lu rapidement, les pages se tournent assez vite (même quand on entre pas dans l'histoire).

En bref, je suis super déçue de ce roman dans la mesure où je m'impatientait de le lire. Ce n'est pas du tout le genre de thriller que j'attendais, même si c'est expliqué en 4ème, je ne pensais pas que ce serait de cette manière. Bref.....

Je remercie encore la team de Livraddict et les Editions Robert Laffont pour cette lecture.

2 commentaires:

  1. Caro VerdeLivre26 avril 2013 à 14:32

    L'histoire me fait terriblement envie, je l'ai repéré depuis un moment mais ton avis me freine un peu. On verra bien si l'occasion de l'acheter se présente ou non.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis venu lire ton avis, car j'ai aussi du mal à m'y retrouver!!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, je vous lirai et répondrai avec plaisir!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...