** Lyla libocou **

Petit blog littéraire sans prétention, créé en septembre 2011 et qui a pour but de partager mes lectures avec vous, mes impressions, mais également élargir mes horizons livresques grâce à vous ;) "

vendredi

Mookie, gueule d'amour, Alexis Morgan

Mookie, gueule d'amour, Alexis Morgan
Editions J'ai Lu (Pour Elle), 320 pages
Publié en 2014, traduit par Romane Brun
6,95 euros


4ème de couverture:


Nick quitte l’Afghanistan où est mort Spencer, son frère d’armes, qu’il n’a pas réussi à sauver lors d’une embuscade. Dévasté et rongé de culpabilité, il rentre au pays avec Mookie, leur fidèle mascotte. Ce chien courageux les a, au prix d’une grave blessure, prévenus d’une attaque et s’est ensuite fait adopter par le bataillon. Mookie a désormais besoin d’un foyer. Callie, la fiancée de Spencer, pourrait-elle prendre soin de lui ?
Bouleversée par la mort de Spencer, la jeune femme est très surprise quand elle apprend qu’il lui a légué sa vieille maison victorienne. Et plus surprise encore lorsque Nick surgit un jour devant sa porte, un grand chien blanc à ses côtés…



Mon avis:

Un livre top! A découvrir absolument!!

Une fois que j'ai eu plongé le nez dedans, plus moyen de le lâcher. On commence avec l'histoire de Nick, qui part rencontrer Callie, dans le seul but de lui laisser Mookie, fidèle compagnon à 4 pattes. Oui mais.....

jeudi

Mémoire d'elles, T. Greenwood

Mémoire d'elles, T. Greenwood
Editions Milady, 512 pages
Sera publié le 21/11/2014, traduit par Emmanuelle Ghez
18.20 euros

4ème de couverture:

La mémoire est comme l’eau. Elle s’infiltre et inonde. Elle peut vous rendre léger comme une plume ou vous noyer. Ainsi sont mes souvenirs d’Eva?: rêves liquides d’un passé aussi insaisissable qu’un morceau d’océan. Certains jours, ils me maintiennent à flot. À d’autres moments, leur courant redoutable menace de m’emporter.
 
Massachussetts, années 1960. Billie et Eva ont du mal à se contenter du bonheur en sourdine que connaissent les mères au foyer. Malmenées par leurs maris, elles ne puisent aucun réconfort dans les joies de la vie domestique et se soutiennent pour faire face à l’adversité. Pour la première fois, elles trouvent quelqu’un avec qui partager leurs tourments, quelqu’un qui les comprend et leur redonne le goût de vivre. L’amitié qui les unit laisse bientôt place à des sentiments plus profonds. Et peut-être même à l’envie de tout recommencer. Mais ces deux femmes éprises de liberté peuvent-elles vraiment vivre un tel amour au grand jour?
 
 
Mon avis:
 
Grâce au Ladies Club, j'ai pu découvrir ce livre en avant première, je remercie grandement les Editions Milady et Aurélia pour cette magnifique découverte.
 

mercredi

Confidences au bord de l'eau, Kristan Higgins

Confidences au bord de l'eau, Kristan Higgins
Editions J'ai Lu (Pour Elle), 416 pages
Publié en 2014, traduit par Sophie Dalle
7,95 euros


4ème de couverture:
Parker Welles apprend avec stupéfaction que son père a tout simplement dilapidé la fortune familiale ! Elle n'a d'autre choix que de quitter l'immense résidence qu'elle occupait seule avec son fi ls Nicky.Elle se réfugie dans la bicoque délabrée qu'elle possède encore dans le Maine, au bord de la mer. Elle doit vite la restaurer pour la rendre vivable avant le retour de Nicky, en vacances chez son père. Hélas, une princesse de Rhode Island ne sait rien faire de ses dix doigts.James Cahill, le bras droit de son père, lui propose son aide. Elle refuse tout net. Elle le déteste. Mais ?James n'a pas dit son dernier mot.


Mon avis:

J'ai beaucoup aimé ce livre, je ne savais pas du tout que c'était un 3ème tome, et franchement, rien dans le livre laisse apparaître un avant....

mardi

A mains nues, Paola Barbato

A mains nues, Paola Barbato
Editions Denoël, 496 pages
Publié en 2014, traduit par Anaïs Bokobza
21,90 euros


4ème de couverture:

Il a seize ans, une gueule d’ange, un avenir tout tracé. Un jour, il se rend compte qu’il peut tuer sans le moindre scrupule. Un monde nouveau s’offre à lui… 

Davide a eu une enfance choyée et sans histoires. Un soir, lors d’une fête, il est kidnappé et enfermé à l’arrière d’un camion. Tapi dans le noir, un inconnu lui saute dessus et tente de le massacrer. Terrorisé, Davide agit par réflexe et tue son adversaire. Il est alors conduit dans une cave, où il rejoint d’autres prisonniers. Comme lui, ils sont là pour s’entraîner à combattre et intégrer un jour l’élite des tueurs. Abasourdi, Davide comprend que son seul moyen de survie est de tuer. Il remporte chacun de ses combats. Un jour il décide de s’enfuir, mais l’organisation ne l’entend pas de cette oreille… 
Naît-on assassin? C'est la question que se pose Davide tout au long du roman lorsqu’il découvre qu’il peut tuer avec ses poings sans le moindre scrupule. Analyse psychologique très fine sur les rapports entre kidnappeur et otage, À mains nues raconte l’éducation par la violence d’un gladiateur des temps modernes.



Mon avis:

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un partenariat avec les Editions Denoël que je remercie énormément.

Premier aperçu du livre, la couverture est vraiment sympa. On y retrouve de l'angoisse, du sombre, du flippant, et j'aime ça! Je commence ma lecture et.....
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...