** Lyla libocou **

Petit blog littéraire sans prétention, créé en septembre 2011 et qui a pour but de partager mes lectures avec vous, mes impressions, mais également élargir mes horizons livresques grâce à vous ;) "

vendredi

Pas de mari, pas d'ennuis

Pas de mari, pas d'ennuis, Carol Clewlow
Editions JC Lattès, 334 pages
Publié en 2008, traduit par Denise Beaulieu
19 euros

4ème de couverture:
Enjouée et dynamique, Riley voit arriver la cinquantaine avec bonheur, sans rien regretter de son parcours ni de ses choix, heureux ou malheureux. Tout serait parfait sans cette éternelle question posée sans relâche par sa famille, ses amies, sa boulangère ou son voisin de table : " Pas trop dure, la vie de célibataire ? " Avec humour, Riley dresse l'abécédaire de la femme célibataire, en revenant sur sa propre vie, mais aussi sur celle de son entourage. Entre la mère veuve joyeuse, la cousine fraîchement divorcée qui troque son tailleur pour les tenues cuir ou la copine new-age décidée à s'épouser elle-même, Riley montre l'amour sous toutes ses formes, et affirme son goût immodéré pour le célibat. Carol Clewlow signe une comédie féminine, drôle et rafraîchissante, qui décrit pour la première fois les aventures d'une " célibattante " de cinquante ans. A lire à tout âge !


Mon avis:

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un partenariat avec les Editions JC Lattès que je remercie beaucoup, particulièrement Emily.

J'ai aimé ce livre, mais je reste un peu déçue. Pourquoi déçue (autant aller dans ce qui fâche tout de suite! ^^ ) ? Je m'attendais vraiment à de la chick-lit pure et simple. Loupé... On a affaire à un livre qui nous dresse, lettre par lettre, une "histoire" où chaque chapitre se rapporte à un mot. Assez compliqué à décrire, mais quoi qu'il en soit, je n'ai pas ressenti les liens entre les chapitres, je n'ai ressenti qu'une accumulation d'énumération. Certes, c'est assez drôle, mais je suis déçue par ce point. D'autres points m'ont plus. Par exemple, la finesse avec laquelle elle nous rapporte les "faits", l'humour que contient ce récit, ainsi que le personnage principale, Riley.

Parlons justement des personnages. On entre dans ce livre avec Magda. Déjà, on ressent l'humour de ce récit, et ça fait donc un début réussit. On apprend au fur et à mesure à connaître Riley, qui est une célibatante (terme repris de la quatrième de couverture faute de mieux) et qui a une vision bien à elle de la vie, de l'amour. Vision qui, selon moi, est vraiment à découvrir! Concernant les autres personnages, la seule qui m'aura vraiment marquée, c'est Cass (Cassie), la soeur de Riley. Pourquoi? Tout simplement à cause de ses pensées diamétralement opposées à celles de sa soeur.

Le style d'écriture est sympa, mais pas assez accrocheur. L'histoire m'ayant déçue de premier abord, du fait que ce ne soit pas la chick-lit à laquelle je m'attendais, l'auteur n'a pas su me transporter avec lui grâce à l'écriture. Non pas que les phrases soient compliquées, ni qu'elles soient super longues, mais quelque chose manque.....peut-être un peu de sentiments derrière cette écriture qui m'est apparue froide....

En bref, j'ai aimé ce roman, mais c'est loin d'être un coup de coeur. Je suis un peu déçue de son contenue, je dirai que le titre me promettait beaucoup plus que ce qu'il contient réellement. Un livre à découvrir tout de même, ne serait-ce que pour la vision de Riley sur la chose.

Encore un grand merci à Emily et aux Editions JC Lattes pour ce partenariat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, je vous lirai et répondrai avec plaisir!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...