** Lyla libocou **

Petit blog littéraire sans prétention, créé en septembre 2011 et qui a pour but de partager mes lectures avec vous, mes impressions, mais également élargir mes horizons livresques grâce à vous ;) "

mercredi

Emily the Strange

Emily the Strange, Rob Reger
Editions Michel Lafon, 252 pages
Publié en 2009, traduit par Cécile Dutheil de la Rochère
14,95 euros

4ème de couverture:
"Emily est frappée d'une vilaine amnésie et ne se rappelle même plus son prénom.
Chassée par les policiers de la décharge de Blackrock, elle trouve refuge dans le café El Donjon tenu par Raven, une fille du zinc on ne peut plus bizard... Là-bas, elle fait la connaissance de joueurs de Calamity poker (qui peut comprendre les règles de ce jeu?), de passage en ville, qui semblent lui cacher des choses. Le monde serait-il détraqué à son réveil?
Dans ce journal, elle rassemble tous les indices qui pourraient la mener à sa véritable identité. Pour l'instant, la seule chose qu'elle sait c'est qu'elle aime le noir et les chats."


Mon avis:

J'ai bien aimé ce livre, facile de lecture, et léger en investissement.

J'ai lu ce livre, car ça faisait un bon moment que mes yeux se posaient dessus. J'ai franchis le pas, et je ne suis pas déçue, même si je m'attendais quand même à mieux. J'ai lu ce livre en 3 heures, c'est donc un livre rapide à lire.

L'histoire est assez drôle, Emily fait vivre ses écritures. Il y a un peu de suspens, mais on sait toujours comment se termine ces livres. J'ai trouvé que l'idée de l'amnésie est assez originale, mais je n'ai pas adhérer plus que ça. Je me suis tout simplement laissé entraîner à tourner les pages, et avant que je m'en aperçois, j'étais à la fin. Il m'a cependant manqué quelques rebondissements, non pas que je savais ce qu'il allait se passer, mais je m'attendais à être surprise de la suite des évènements. C'est donc sans aucunes attaches, sans aucuns remords qu'à la fin de la lecture j'ai reposé ce livre.

Emily est une petite fille qui n'est pas forcément attachante, elle nous raconte son histoire, et je n'ai pas réussit à dépasser ce stade. Raven la fille qui ne pipe mots, et Attikol le prétentieux. Je pense que dans ce livre, ce qui m'a le plus plu, c'est Blackrock. J'imaginais très bien cette petite ville un peu bizard, et El-donjon encore plus étrange, je dois dire que j'ai été conquise par la ville. Je reste donc sur ma faim en ce qui concerne les personnages.

L'écriture est agréable à lire. Des phrases courtes et simples, agrémentées de jolis dessins, c'était très agréable de pouvoirs mettre de vrais "visages" sur les noms. En général, on s'imagine le personnage de tel ou tel manière, mais là, non. On a quelques "photos" assez sympathique qui nous permettent de se dire: "ah ben c'est à ça que ressemble Raven" (ou autre.)

Je suis donc un peu déçue par ce livre, je m'attendais à beaucoup mieux que cela. Je ne sais pas si j'achèterai la suite des aventures de Emily, car je ne sais pas, après une histoire comme ça, ce que l'auteur pourrait trouver à raconter. A voir. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, je vous lirai et répondrai avec plaisir!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...