** Lyla libocou **

Petit blog littéraire sans prétention, créé en septembre 2011 et qui a pour but de partager mes lectures avec vous, mes impressions, mais également élargir mes horizons livresques grâce à vous ;) "

mardi

La meilleure façon de s'aimer

La meilleure façon de s'aimer, Akli Tadjer,
Editions JC Lattès, 284 pages,
Publié en 2012,

4ème de couverture:
"J'ai eu le tournis et des palpitations de coeur parce que La petite fille en robe jaune m'est apparue. Elle jouait à la marelle sur le parvis de la Grande Poste d'Alger. J'ai crié son nom, elle s'est retournée, m'a fait coucou de la main, puis elle a sauté à cloche-pied une, deux, trois cases avant de disparaître dans celle du paradis.
Murée dans son silence, Fatima revisite son passé, ses secrets, ses histoires d'amour bâclées, faites de violence et de trahisons. Et, tout au bout de sa mémoire, tel un soleil ressuscité, surgit un petit enfant.
Auprès d'elle, à Paris, son fils Saïd n'a toujours pas compris pourquoi sa mère n'a jamais su lui dire qu'elle l'aime."


Mon avis:

Un livre agréable à lire, une histoire poignante.

J'ai lu ce livre par le biais d'un partenariat avec Babelio et les Editions JC Lattès, que je remercie grandement pour cette découverte.

L'histoire est agréable, même si elle m'a un peu déstabilisé sur le début. On a une histoire à deux voix, et j'ai eu beaucoup de mal à l'intégrer. Une fois que c'était fait, je me suis laissé emportée par cette lecture.

L'histoire de Saïd est touchante, car effectivement, le racisme perdure dans ce monde, et restera présent. Quel dommage qu'il lui faut changer de nom pour pouvoir exercer son travail. Sa relation avec Clothilde est, selon moi, lassante. Une relation qui ressemble, d'après ce que j'en ai perçu, à une histoire "je t'aime moi non plus". J'ai vite été fatigué de les voir se réconcilier puis se séparer de nouveau. L'histoire de Fatima est poignante. J'ai vraiment été touché par cette femme qui ne peut plus bouger ni parler, et qui se repasse son passé en boucle.

C'est une histoire facile à lire, dès le début on entre dans le livre, et dans la vie de Saïd. Une histoire parfois violente, qui vous ébranle, et qui pourrait heurter les lecteurs sensibles non avertis. J'ai ressentis cette histoire comme un avertissement, la moral de cette histoire pourrait être: "il faut dire ses sentiments aux personnes qu'on aime avant qu'il ne soit trop tard". On s'aperçoit du mal-être qu'a Saïd, le fait que sa maman ne lui ait jamais dit "je t'aime" le touche, il a besoin de se savoir aimé par sa mère, il a besoin d'une vraie place dans son coeur. Une histoire raconté avec beaucoup d'humour et de fierté de la part de Saïd.

Le style de l'auteur est agréable à lire, un style simple et épuré. On ne se rend pas compte de la vitesse avec laquelle on tourne les pages.

Je suis ravie de cette lecture, même si ce n'est pas un vrai coup de coeur, je ne suis pas déçue d'avoir pu découvrir ce livre. Encore un grand merci à Babelio et aux Editions JC Lattès.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, je vous lirai et répondrai avec plaisir!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...