** Lyla libocou **

Petit blog littéraire sans prétention, créé en septembre 2011 et qui a pour but de partager mes lectures avec vous, mes impressions, mais également élargir mes horizons livresques grâce à vous ;) "

dimanche

L'heure des fous

L'heure des fous, Nicolas Lebel
Editions Marabout, 380 pages
Publié en 2013
19,90 euros

4ème de couverture:
Paris : un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur de sudoku et de répliques d’Audiard... Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité. L’affaire va entraîner le groupe d’enquêteurs dans les méandres de la Jungle, nouvelle Cour des miracles au cœur du bois de Vincennes, dans le dédale de l’illustre Sorbonne, jusqu’aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s’achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale. Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l’heure des fous...


Mon avis:
Je remercie les Editions Marabout qui m'ont permis de découvrir ce livre par le biais du site MyBoox, que je remercie également, et particulièrement Thomas.

Que dire de ce livre si ce n'est que c'est un excellent policier. Je vous l'accorde, certains trucs clochent, mais en faisant abstraction, on entre très facilement dans l'histoire grâce à sa localisation (Paris), et grâce à la partie de vérité qu'il contient. On retrouve une intrigue qui est ficelé du début à la fin, il y a des références historiques, des citations... Pour faire court, beaucoup de recherches pour rendre encore plus crédible cette histoire, et ça marche! On est dedans, on ne veut plus s'arrêter de lire, on en veut encore et toujours plus sur ces personnages, sur ce meurtre, sur cette histoire. La fin m'a laissé bouche bée, je dois avouer que j'en aurai presque eu la larme à l'oeil (oui, je suis sensible que voulez-vous ;) ), mais c'est finalement sur un sourire à la limite du rire que j'ai refermé ce livre.

Les personnages sont géniaux, et attachants pour la plupart. Je n'ai pas trop accroché au personnage de Dossantos, mais je rajouterai qu'à la fin, c'est peut-être le personnage le plus touchant d'entre tous. Ménart, le petit stagiaire prometteur, Mehrlicht, le capitaine autoritaire, machiste, et grossier, Latour, LA femme du commissariat, et les autres....Bref, on retrouve là le cliché des commissariats français (à l'ancienne, faut-il préciser). je n'ai pas aimé Zelle dès le début.....Je ne vous dirais pas ce qu'il en est pour la suite (ben oui, pas de spoiler tout de même!). On découvre également le "fiancé" de Latour, et je dois dire que pendant un certain temps dans ma lecture, je me suis demandé quel intérêt il y avait à ce qu'il soit présent, mais croyez-moi, il y en a un. Je ne fais pas le tour des SDF, même s'il est vrai que leurs personnages sont brillamment travaillés. Les détails les concernant sont tout simplement parfait, et leurs personnages exquis.

Je ne qualifierai pas le style d'écriture fluide, bien que les pages se tournent rapidement, mais plutôt de complexe et de prenant. Complexe de part son vocabulaire et les dialogues qui peuvent parfois interroger (exemple du "putain" à la fin de chaque intervention de Merhlicht), mais prenant avec cette histoire qui est, comme dis auparavant, extrêmement bien menée.
J'ai regretté tout de même les répétitions (surtout au début du livre), les chapitres très court puis très long (3 pages pour certains, plus de 40 pour d'autres!), certains passages qui viennent s'insérer dans l'histoire et qui ne sont pas forcément bien placé pour le lecteur. Pour exemple, je dirai le chapitre sur Ménard qui intervient vers la fin en expliquant pourquoi il est devenu Lieutenant. Le chapitre se compose de deux "partie", autant je vois l'intérêt de la deuxième partie à se moment là, mais la première partie est tout simplement mal placé, et devrait arriver dès le début du livre, car aucun intérêt à ce qu'elle soit placé là, à ce moment de l'historie.....Je n'ai pas compris....

Pour résumé, vous l'aurez compris, j'ai adoré ce livre, même si quelques petits points m'ont dérangé. J'aurai encore et encore plein de choses à dire sur ce livre, tant il est prenant; tant il est bourré de références historiques mais aussi culturelles; tant c'est un excellent policier. Je le recommande vivement à tout les amateurs et non-amateurs qui souhaitent découvrir le genre. Pour finir, je résumerai ce livre, je dirai qu'il est fort en suspens, en émotions, en Culture, le tout relié par une pointe d'humour.

Je remercie encore Thomas, Myboox, et les Editions Marabout pour cette découverte!

1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup ta phrase "J'aurai encore et encore plein de choses à dire sur ce livre, tant il est prenant; tant il est bourré de références historiques mais aussi culturelles; tant c'est un excellent policier." C'est exactement ce que j'ai ressenti en écrivant ma chronique =D

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, je vous lirai et répondrai avec plaisir!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...