** Lyla libocou **

Petit blog littéraire sans prétention, créé en septembre 2011 et qui a pour but de partager mes lectures avec vous, mes impressions, mais également élargir mes horizons livresques grâce à vous ;) "

jeudi

Player One (sortie prévu le 24 janvier 2013)

Player One, Ernest Cline
Editions Michel Lafon, 404 pages
Publié en 2013, traduit par Arnaud Regnauld
17,95 euros
Sortie le 24 janvier 2013

4ème de couverture:
2044. La Terre n’est pas belle à voir. Comme la majeure partie de l’humanité, Wade Watts passe son temps dans l’Oasis, un monde virtuel où chacun peut faire et être tout ce qui lui chante. Il rêve secrètement d’être celui qui décrochera le gros lot…
James Halliday, le créateur de l’Oasis, est mort quelques années auparavant sans laisser de successeur. Pour décider du sort de sa fortune, il a créé une véritable chasse au trésor. Battre des records à Pac-Man, réciter par cœur des paroles de Devo, et trouver les failles des jeux vidéo cultes : voilà l’unique moyen d’accéder à son héritage colossal. Des centaines de personnes ont essayé, en vain. Joueurs invétérés ou grands groupes corrompus, tous s’y sont cassé le...s dents.
Wade se dit qu’il serait peut-être capable de relever le défi. 



Mon avis:

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un partenariat avec les Editions Michel Lafon que je remercie grandement, et particulièrement Camille.

C'est une histoire vraiment top que je viens de lire. On entre dans un monde de "geeks" et même si je ne suis pas fan de jeux, de consoles, j'ai adoré, et me suis plongée dans cet univers avec grand plaisir. L'idée de la quête, des énigmes pour décrocher l'oeuf de pâques d'Halliday et juste grandiose. On entre facilement dans ce livre, et une fois commencé, impossible de le lâcher. J'ai regretté certains passages que j'appellerai "vides" (même s'ils ne le sont pas vraiment), un peu ennuyeux pour moi, tant j'avais envie de revenir à cette chasse, à ces énigmes qui nous triturent les méninges. Avec ce livre, on change carrément de style par rapport à tout les livres que vous pouvez lire en ce moment, dans le genre dystopie, finit les mondes d'une extrême beauté, on entre dans un livre où tout n'est que fiction, et on découvre alors ce que pourrait devenir le monde d'ici quelques années avec tout ces nouveaux jeux qui apparaissent, du style WOW, un monde où les gens seraient bien mieux lotis dans un jeu vidéo que dans la vraie vie.

Concernant les personnages, je les ai tous trouvé au top, que ce soit les gentils comme les méchants, on éprouve des sentiments, qu'ils soient bons ou mauvais. En ce qui concerne notre héros, (je choisis sont "nom de scène" pour le dénommer) Parzival, il est magique, il nous transporte du début à la fin. On ne peut que s'attacher à ce personnage, dont la vie est triste à l'extérieur de l'OASIS, mais très agréable à l'intérieur. Les autres personnages m'ont fait douter tout au long du livre, je me demandais sans cesse s'ils étaient effectivement identiques à leurs avatars, où si on allait découvrir une des joies d'internet, se tromper totalement sur l'identité des personnes. Pour cette question, je ne vous dirais pas ce qu'il en est afin de vous laisser ce suspens. Aech, est un ami sincère, et comme Parzival, il m'a touché à plusieurs reprises. Que dire de Art3mis..... Dès l'apparition de son personnage, on s'attache à elle, je n'ai eu qu'une envie, qu'elle tombe dans les bras de Parzival, tout comme lui est épris d'elle. Les sixters sont des êtres ignobles, ils m'ont fait stresser jusque la fin.

Le style d'écriture est super, on se laisse très facilement emporter par ce flot de mots, même si, pour quelqu'un qui n'aime pas forcément les jeux, on peut avoir du mal avec certains, on passe rapidement cette difficulté pour entrer au coeur de l'histoire. On a pas vraiment un style fluide, ni une histoire super simple, mais que c'est agréable d'avoir toutes ces références. Certaines d'entre-elles sont connus de tous, je citerai pour exemple concret "star wars", d'autres le sont un peu moins, mais ce n'est en aucun cas gênant pour la compréhension. on retrouve dans ce livre une vraie histoire super bien ficelée, du suspens, de l'action, de l'amour, et enfin une part de réalité avec ce jeu virtuel qui pourrait très bien pointer son nez un jour ou l'autre.

En bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré ce livre, je le recommande à tout le monde, il est rapide à lire malgré ses 404 pages. Ce livre m'a fait pensé à Wang de Pierre Bordage, donc si vous aimez déjà cet univers, n'hésitez pas, vous en serait ravi!

Encore un énorme merci à Camille et aux Editions Michel Lafon pour cette fabuleuse découverte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, je vous lirai et répondrai avec plaisir!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...